Kobe Bryant, 81 points : le Black Mamba croqua les Raptors

Pour sa dixième saison NBA avec les Lakers en 2005-2006, Kobe Bryant a inscrit au total 2832 points en 80 matchs, soit une moyenne de 35,6 points par rencontre. Sur ce cumul, il en claqua notamment 81 en un seul match face aux Toronto Raptors au Staples Center. Une performance offensive qui en fait sa singularité.

Autant dire que les fans de L.A avaient vécu un moment inoubliable ce soir du 22 janvier 2006. A l’époque Kobe ne portait pas encore le numéro 24 mais le 8. Devant 18 997 spectateurs, face à la franchise canadienne (Jalen Rose, Chris Bosh, Morris Peterson, Mike James, Matt Bonner, Charlie Villanueva), Kobe est allé sauver les meubles dans cette partie au moment où les Raptors dominent les Lakers.

KOBE BRYANT, SAUVEUR DES LAKERS

Toronto menait alors de 18 points après moins de trois minutes de jeu dans le troisième quart-temps : 71-53. Les Lakers repassaient devant après 36 minutes de jeu disputées: + 6 (91-85). En 9:23, les Lakers ont signé un run de 28-14 et remportaient 42-22 ce troisième avec 27 unités pour Kobe Bryant. A 1:11, le scoreur de L.A redonnait l’avantage à son équipe depuis une éternité et la première fois depuis le début du premier quart-temps en ajoutant 2 point près du cercle : 87-85.

Auteur de 26 points en première mi-temps, le Black Mamba en ajoutait presque autant dans ce troisième quart : 27 pour cumuler 53 points. Dans le dernier quart-temps, il se montre encore inarretable dans la défense des Raptors en plantant 28 des 31 points de Los Angeles pour afficher au compteur 81 points. Au fil des minutes, Kobe Bryant battait plusieurs records.

A 4:52 de la fin du match, sur une passe de Lamar Odom, il marqua à 3-points pour atteindre les 70 points dépassant les 69 points de Michael Jordan avec les Bulls contre Cleveland. A 4:26 il totalisa 72 points battant le record de Elgin Baylor et David Robinson (71 tous les deux) puis à 3:26 74 points battant le record de David Thompson (73).

C’est à la suite de deux lancers-francs réussis qu’il valida ses 80ème et 81ème points, lui qui a marqué 32 des 37 points de son équipe. A 4 secondes de la fin, Phil Jackson le sortait du terrain et le public scanda des “MVP, MVP, MVP” envers Kobe qui pointa le doigt vers le ciel. L’ancien coach des Bulls confiait qu’il voulait mettre sa star beaucoup plus tôt sur le banc : “Je ne faisais pas attention à ses stats. Je me suis tourné vers mon assistant Franck Hamblen en lui disant “je ferais mieux de le sortir maintenant”. Il m’a répondu : « Je ne pense pas que tu puisses. Il en est à 77 points » Je l’ai donc laissé jusqu’à ce qu’il atteigne les 80.”

Sur cette performance de Kobe, il expliquait : “C’est quelque chose à contempler. C’était d’un autre niveau. J’en ai vu des matchs remarquables. Mais jamais une comme celui-ci avant.

KOBE BRYANT : 81 POINTS, DEUXIEME GROS TOTAL DE L’HISTOIRE

Dès le coup de sifflet final, Kobe Bryant prit le temps de réaliser ce qu’il vient de se produire après cette 22ème victoire des Lakers (122-104). A 27 ans, en 41 minutes de jeu, il finit avec une ligne de statistiques monstrueuse : 81 points et une adresse ahurissante (28/46 aux tirs dont 7/13 à 3-points et 18/20 aux lancers-francs), 6 rebonds, 2 passes et 3 interceptions. Il est devenu le deuxième meilleur scoreur dans un match de saison régulière derrière les 100 points de Wilt Chamberlain. C’est le deuxième plus gros total de points pour un joueur des Lakers dans la franchise californienne.

En deuxième mi-temps, il scora 55 points, soit le plus gros total en une mi-temps. C’est 4 de moins que Chamberlain qui en avait donc mis 59 en une mi-temps (seconde) lors de son fameux match à 100 points.

Il bat au passage son propre record de points marqués en un match, celui de ses 62 points en trois quart-temps face à Dallas la même saison (le 20 décembre 2005).

Chris Bosh (18 points, 8 rebonds) sur le terrain ce soir-là était lucide sur cette folle perf de Kobe Bryant : “Nous l’avons juste regardé shooter. il a pris des sortes de shoots dont tu penses que ca ne va jamais rentré. Et soudainement, il déroulait. Il était du genre difficle à arrêter. On a essayé de mettre 3-4 gars sur lui. Mais on avait l’impression que personne pouvait le surveiller ce soir”. (espn)

Les 81 points en images de Kobe Bryant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *