Kentucky et Jamal Mashburn à deux doigts d’éliminer le Fab Five de Michigan en 1995

Jamal Mashburn s’est distingué en NCAA en étant un fort scoreur à Kentucky pendant 3 ans. En tant que leader d’attaque, il a excellé face à la défense de Michigan dans un match d’une importance capitale. Précisions.

Celui qu’on appelait “Mash” en NBA avait brillé donc lors de demi-finale nationale du tournoi NCAA avec le maillot des Kentucky Wildcats. Coaché par Rick Pitino, l’équipe du “Bluegrass State” (Etat de l’herbe bleue) étaient passés tous près de battre les Michigan Wolverines et son Fab Five mythique. Le 3 avril 1995, au Superdome de Louisiana à New Orleans qui a réunit 64 151 spectateurs, les deux facs en ont décousu après prolongation. La rencontre s’était conclue sur une victoire 81-78 de Michigan guidée par 3 membres de Fab Five et qui ont percé par la suite dans la NBA : Jalen Rose (18 points, 6 rebonds), Juwan Howard(17 points, 3 rebonds et 3 passes) et Chris Webber, monumental dans la raquette avec un double-double (27 points et 13 rebonds).

JAMAL MASHBURN : 26 POINTS A 10/18 AUX TIRS

En face, Kentucky s’est bien battu avec son arme fatale aux shoots et son meilleur scoreur dans son effectif : Jamal Mashburn. L’ailier plante 26 points à 10/18 aux shoots et 5/9 aux lancers-francs, prend 6 rebonds, donne 2 passes et intercepte 2 ballons en 41 minutes. Pendant dans la prolongation, le meilleur marqueur des Wildcats commet sa cinquième faute à 3 minutes de la fin, synonyme d’exclusion.

Cette demi-finale du Final Four NCAA avait de la gueule sur le papier. Aux Etats-Unis, on était impatient de voir ces deux belles équipes se battre pour une place en finale du tournoi NCAA. Michigan était brillant avec un bilan de 30 victoires et 4 défaites avant l’entame de cette demi. La bataille ne s’annonçait pas simple. En face, les Wildcats de Kentucky grâce à sa victoire facile en finale régionale face à Florida State (106-81) remportait son 30ème match en 33 sorties. Avec un bilan quasi similaire entre ces deux universités, ce duel était bien un au sommet.

En repartant avec un succès contre Michigan, Kentucky aurait joué alors une sixième finale NCAA 15 ans après la dernière (1978). Une finale qu’elle avait remportée face aux Blue Devils de Duke : 94-88.

Jamal Mashburn n’aura donc pas vécu l’ambiance d’une finale de championnat universitaire. Sa troisième année de fac en tant que junior, (joueur de troisième année) s’est arrêtée avec des moyennes statistiques magnifiques : 21 points à 49,2 % aux tirs, 8,4 rebonds et 3,6 passes en 34 matchs. Sur ses 3 années, il a montré des progrès et a été performant quand Pitino l’alignait dans le 5 de départ. Résultats entre 1992 et 1995, Mashburn, c’est 18,8 points, 7,8 rebonds et 2,2 passes en 98 matchs et une fantastique adresse face aux paniers : 51,6 %.

Passé par le lycée de Cardinal dans le Bronx à New-York, Mashburn avait reçu les éloges du monde du basket universitaire après cette demi-finale, son dernier match NCAA pour le coup. Il a été élu meilleur joueur de la Southeastern Conférence (division dans laquelle évolue Kentucky) et dans la première meilleure équipe de basketteurs universitaires tous facs confondues dans les Etats-Unis (“consensus first-team All-American)

La demi-finale Kentucky-Michigan en intégralité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *