Juan Carlos Navarro : “la Bomba” de Barcelone et ses 32 points

Indéniablement un des meilleurs meneurs européens de sa génération, Juan Carlos Navarro avait flambé face au Zalgiris Kaunas. Pour le FC Barcelone, il claquait 32 points lors de la première journée du Top 16 de l’Euroligue en 2006.

Il s’agissait de son record de points dans un match d’Euroligue parmi tout ceux qui l’a disputés sous le maillot blaugrana. Le 26 février 2006, “le commissaire” avait permis à la formation espagnole de gagner de justesse cette rencontre face à l’équipe lituanienne sur le score de 86-85. A l’aréna S.-Darius-et-S.-Girėnas de Kaunas, Juan Carlos Navarro terminait la rencontre avec un 11/21 aux tirs dont 4/8 derrière la ligne à 3-points en 32 minutes.

UN MATCH EN DENT DE SCIE

Barcelone avait bien pris les devants en prenant 17 points d’avance (36-19) suite à un lancer du meneur de la Roja (6/7 au total dans cet exercice). L’écart passa à 20 unités pour le Barça (41-21). A ce moment-là, Kaunas profita d’un relâchement total de son adversaire en passant un 17-6 leur permettant d’encore exister dans cette rencontre. Ils revenaient à -9 à la mi-temps : 47-38. L’espoir renaissait.

Kaunas gêna considérablement les joueurs de Barcelone et enchaînaient un nouveau run fatal dans le troisième quart-temps: 11-3. Plus qu’un point d’écart pour le Barça : 50-49. Mais Navarro surnommé “la Bomba”, avec l’aide appuyé de l’intérieur italien Denis Marconato, réussissaient à conserver la tête au tableau d’affichage. Barcelone était reparti alors de plus belle en donnant du rythme pour désarçonner la défense de Kaunas : 64-53 et 68-59 à la fin du troisième quart-temps.

Lors du dernier quart-temps, malgré 4 fautes à son compteur, Juan Carlos Navarro écœurait l’adversaire avec un tir à 3-points, un jump shot qui calmaient les ardeurs des supporters lituaniens : 77-65, avantage Barcelone. Mais Kaunas inquiétait encore grandement le Barça avec un 15-6 qui leur permit de recoller à une possession : 83-80. Il resta une minute à jouer pour savoir qui allait gagner ce match. Navarro sécurisera la victoire avec deux lancers précieux en fin de match et donna 4 points d’avance à son équipe (86-82). Un dernier panier longue distance de Reggie Freeman au buzzer ne changera rien à l’arrivée pour Kaunas. Victoire de Barcelone 86-85 qui s’était fait assurément peur. Sacré premier match de Top 16.

Les highlights de Juan Carlos Navarro dans ce match

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *