John Stockton, 38 matchs à 20 passes et plus

En délivrant 15 806 passes en saison régulière (1504 matchs) et 1839 en playoffs (182 matchs) avec Utah, John Stockton est devenu l’un des meilleurs spécialistes dans cet exercice. L’ancien meneur de Gonzaga a surtout terminé 38 matchs en saison et 4 en post-season à 20 passes et plus . Détails et infographie.

Acolyte indissociable de Karl Malone avec qui il a été co-MVP de la saison régulière en 1993, “Stock” a été éblouissant tout au long de sa carrière au sein de la franchise de Salt Lake City. Sélectionné le 19 juin 1984 lors de la draft en 16ème position, neuf fois d’affilée meilleur passeur du championnat NBA (de la saison 1987-1988 à 1995-1996), ce meneur originaire de Spoklane a donné une ribambelle de caviars au Mailman et à tous ses coéquipiers du Jazz pour les faire briller de matchs en matchs. La générosité, il connaît.

En 1986-1987, il est propulsé au poste de meneur titulaire après avoir été observateur et dans l’apprentissage. Lors de sa troisième saison NBA, le 8 janvier 1987, Stockton, à 24 ans, termine son premier match à plus de 20 passes face aux Los Angeles Lakers : 22 ballons décisifs qu’il a donnés ont fini dans le panier. Lors de la saison 1989-1990, il comptabilise 10 matchs à 20 passes et plus (son record max en une seule saison) dont un avec un total de 27 offrandes. C’était le 19 décembre 1989 face aux New-York Knicks. Il bat alors son précédent record qui était de 26 passes le 14 avril 1988 face à Portland.

SON RECORD DE 28 PASSES

A 28 ans, le 15 janvier 1991, il bat à nouveau son propre record avec un total de 28 passes, Ce soir-là face aux San Antonio Spurs, John Stockton a frôlé le triple-double avec 20 points et 8 interceptions lors de la large victoire de Utah 124 à 102. Il lui manquait deux passes pour rejoindre le recordman Scott Skiles. Le meneur d’Orlando avait alors enregistré 30 passes le 30 décembre 1990 face à Denver. Il rejoint deux autres joueurs à avoir fini un match avec 28 passes : Guy Rodgers (en mars 1963 avec San Francisco Warriors), et Bob Cousy (en février 1959 avec Boston Celtics). Aussi proche des 29 passes de Kevin Porter (en février 1978 pour New Jersey),  “Stock” détient dans l’histoire les 3 meilleurs autres perfs en termes de passes derrière Skiles.

Les 28 passes de John Stockton

Avec 15 806 passes décisives délivrés en 18 saisons sous le même maillot, il est à ce jour toujours le recordman dans cette catégorie statistique. Il se trouve en bonne compagnie parmi les meneurs ayant dépassé la barre symbolique des 10 000 caviars : Steve Nash, Jason Kidd, Mark Jackson, Magic JohnsonSur l’ensemble de sa carrière, il la conclut avec une moyenne de 10,5 passes par match en 1504 matchs de saison régulière et 10,1 en 182 matchs de playoffs.

DEVANT MAGIC JOHNSON

Le 2 février 1995, à 32 ans, il dépasse Magic Johnson au nombre de passes décisives en atteignant un total de 9922 passes. Contre Denver, lors de la victoire 123-99, à 6:23 de la mi-temps, il distribue cette 9 922ème passe à Karl Malone qui rentre son tir. Une minute avant, il égala le record de Magic suite à une passe décisive pour Tom Chambers. Magic Johnson, l’a félicité le jour même pour l’avoir devancé au nombre de passes décisives réussi, précisant que Stockton est le meilleur leader de terrain contre lequel il a joué. “Chaque année, tu es meilleur” confia l’ex-meneur des Lakers.

De sa saison rookie jusqu’à celle en 1990-1991, ses stats au niveau des passes ont sacrément gonflés. Pour sa première année en NBA, il a fini avec une moyenne de 5,1 passes en 18 minutes de jeu. En 1989-1990 et 1990-1991, il conclut ces deux saisons avec plus de 14 passes de moyennes avec près de 38 minutes passées sur les parquets, disputant respectivement 82 et 78 rencontres : 14,5 et 14,2.

Avec sa belle lecture du jeu, sa maîtrise du pick and roll, adepte de la passe avec rebond au sol, c’est lors justement de la saison 1990-1991 qu’il devient le joueur qui a le plus abreuvé de ballons ses partenaires dans une même année : 1164. En 1987-1988, il bat le record du nombre total de passes dans une unique saison d’Isiah Thomas avec 1128 comme 1123 en 84-85 pour le meneur de Détroit.

PLAYOFFS : 24 PASSES FACE AUX LAKERS

Au premier tour des playoffs 1988, Utah s’incline face aux Lakers en demi-finale de conférence Ouest en sept manches. Stockton effectue 24 passes décisives lors du match 5 le 17 mai 1988, record pour un match de playoff. Stockton fait un match dantesque avec 23 points, 3 rebonds et 5 interceptions. Le 21 mai 1988, lors du Game 7, il parvient à finir le match avec 20 passes face à cette équipe de L.A lors de la septième manche perdue 109-98. En onze matchs de post-season en 1988, il tourna à 19,5 points et 14,8 passes décisives de moyenne.

Les 24 passes de John Stockton face aux Lakers en 1988

Les Los Angeles Clippers sont l’adversaire contre lequel Stockton a réussi à atteindre la barre des 20 passes et plus à plusieurs reprises : 7 en saison, 1 en playoff.  S’ensuit derrière l’autre franchise de Californie, les Lakers et Phoenix qui ont vu le meneur du Jazz distribuer des ballons à foison à ses coéquipiers (4 fois).

En véritable chef d’orchestre sur le parquet, John Stockton swingua avec le Jazz d’Utah, en donnant du rythme dans le jeu de Utah. Une vraie machine à passes, bon voleur de ballons qu’il a redonnés à ses partenaires sur des séquences d’attaque (meilleur intercepteur de l’histoire de la NBA avec 3265 interceptions, meilleur intercepteur de la NBA en 1989 et 1992), le célèbre numéro 12 de Utah a régalé le public et est encore loin d’être devancé par un joueur qui réalisera 15 807 passes. Il faut patienter un bon moment pour que cela se produise.

Infographie – les 38 matchs de John Stockton à 20 passes et plus

John Stockton – 38 matchs à 20 passes et plus (c) B-Rise, RS

Une pensée sur “John Stockton, 38 matchs à 20 passes et plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *