Jerry Stackhouse : 57 points sur la tête des Bulls

Joueur des Detroit Pistons en 2001, Jerry Stackhouse a été tranchant face aux Chicago Bulls, équipe contre laquelle il a planté 57 points sur les cornes de ses adversaires au United Center.

Arrivé dans la franchise du Michigan le 18 décembre 1997 en provenance de Philadelphie, l’ancien arrière de North Carolina va flamber à tout va en attaque le 3 avril 2001. Une grosse performance devant les 21 749 spectateurs dans la salle de la franchise de l’Illinois. Avec 57 unités, il marque à lui tout seul plus de la moitié des points des Pistons qui gagnent facilement le match 110-83. Il soigne son adresse avec 21 tirs réussis sur 36 dont 4 paniers à 3-points (sur 11). Aux lancers-francs, il ne tremble pas avec un 11/13. Il complète ses stats avec 4 rebonds et 5 passes en 42 minutes. Jerry Stackhouse signe alors cette saison-là un huitième match avec au moins 40 points marqués. A 6,9 secondes de la fin du match, il est acclamé en sortant du terrain rejoignant le banc.

24 POINTS APRES LE PREMIER QUART-TEMPS

Lors du premier quart-temps gagné 33-20 par Detroit, Stackhouse en totalise 24 à la fin des 12 premières minutes. Dans son match, il est superbement adroit à ce moment précis de la rencontre : 8/11 aux tirs dont 2/3 à 3-points et 6 lancers-francs. Il finira avec 29 points à la mi-temps, laissant le soin à ses coéquipiers de continuer d’enfoncer un peu plus les Bulls. Une équipe qui vivait un marasme lors de ce match et plus globalement tout au long de cette saison 2000-2001.

” Le meilleur moment de la soirée, c’est lorsque que mes coéquipiers ont tenté de me servir de ballons. Ils savaient pour le record. Ils ont donc continué à me donner le ballon”, expliquait Stackhouse en fin de match et qui se rappellera de cette performance. (latimes.com).

Il bat ce soir-là plusieurs records. Il dépasse largement son nombre de points marqués dans un match. Auparavant, il avait signé deux matchs à 46 points, un face à Houston le 4 janvier 2001 et un autre contre les Lakers le 15 mars 2001.

Puis le “Stack” bat le record du plus grand nombre de points marqués au United Center. Avant sa grande performance, Michael Jordan avait réussi à inscrire 53 points et c’était face aux Détroit Pistons le 7 mars 1996.

Dans le même temps, il devient le “Piston” ayant inscrit le plus grand nombre de points dans toute l’histoire de la franchise, dépassant les 56 de Kelly Tripucka. Ce dernier avait marqué 56 points contre les Chicago Bulls le 29 janvier 1983. Stackhouse signe un énorme carton, une première depuis les 61 points de Shaquille O’Neal le 6 mars 2000 contre les Clippers.

Jerry Stackhouse terminera la saison 2000-2001 avec une moyenne de 29,8 points en 80 matchs.

Les 57 points de Jerry Stackhouse en images

2 pensées sur “Jerry Stackhouse : 57 points sur la tête des Bulls

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *