Jeff Green crucifie le Heat au buzzer en 2013 : un 3-points armé à 0,6 seconde

En tout début de saison 2013-2014, les Celtics ont battu le champion NBA 2013 le Miami Heat dans les dernières secondes. Jeff Green a offert la victoire à Boston sur un tir à 3-point à la sirène. Précisions.

On appelle ça climatiser la salle. Jeff Green a refroidit la salle de l’American Airlines Arena de Miami le 9 novembre 2013. Sur la dernière possession du match Celtics-Heat, l’ancien ailier du Thunder a réussi à planter un tir à 3-points dans le coin à 90 degrès, à 0,6 seconde et ce malgré la défense de Lebron James (25 points, 8 rebonds, 10 passes) sur lui. Il avait reçu le cuir sur une longue passe de Gérald Wallace, lors de la remise en jeu, en sortie de temps-mort. Game-winner incroyable. Les arbitres avaient validé ce shoot après revisionnage des images. Victoire 111 à 110 de Boston, la troisième en sept sorties pour les hommes de Brad Stevens.

“J’ai confiance dans chaque tir que j’ai eu. Quand il est parti, j’ai eu un bon sentiment qu’il entrerait. Il est entré.” confiait Green sur ce tir gagnant. (espn) Il ajoute qu’en sortie de temps-mort, l’objectif était d’égaliser sur un panier à deux points mais il a voulu que Wallace lui fasse la passe pour tenter alors le tir de la gagne. Chose parfaitement réussi dans le corner.

JEFF GREEN : 24 POINTS A 5/8 A 3-POINTS

Green plantait son cinquième tir à longue distance sur 8 tentatives et terminait la partie avec 24 points à 8/16 aux tirs, 3/5 aux lancers-francs et 5 rebonds. Quelques mois après ses 43 points face à Miami à Boston le 18 mars 2013 (43 points à 14/21 aux tirs dont 5/7 à 3-points), Jeff Green aime exceller face aux joueurs des “flammes”.

Miami peut s’en mordre les doigts. La franchise floridienne, championne NBA en titre, menait de 4 points, à 4 secondes de la fin suite à deux lancers réussis. Avant le buzzer beater de Green, Dwyane Wade (18 points, 7 passes) avait loupé deux lancers dont un volontairement. “Flash” avoua qu’il n’a pas réussi à le rate comme il le souhaitait. Erreur fatale au final.

Le tir à 3-points au buzzer de Jeff Green contre le Heat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *