Jazz-Rockets (Playoffs 1997, Game 4) : le buzzer beater d’Eddie Johnson, 38 ans

Un joueur inattendu, dans un match crucial, qui rentre un tir à 3-points pour la gagne, c’est un scénario qui se produit massivement lorsque deux équipes de basket s’affrontent en post-season. Preuve en mots et en images avec Eddie Johnson, auteur d’un panier longue distance avec les Houston Rockets.

Le 25 mai 1997, à Houston, devant 16 285 personnes, lors du Game 4 de la demi-finale de conférence Ouest entre les Rockets et le Jazz d’Utah, le score est de 92-92. Il reste 6,7 secondes à jouer. La possession est pour les joueurs de la franchise texane, coachée par Rudy Tomjanovich. Matt Maloney donne le ballon à Clyde Drexler pris à deux. L’ex-blazer redonne le ballon à son meneur. Il reste 0,9 secondes et donne la gonfle à Eddie Johnson, placé au milieu de la ligne à 3-points.

Il arme son shoot à 0,3 secondes dont la trajectoire finit dans le panier sans toucher le cercle. Filoche. Shoot au buzzer beater. Victoire 95-92 de Houston qui égalise à 2 manches partout dans cette demi-finale. Johnson réussit son deuxième tir derrière l’arc sur sa troisième tentative. Et ô combien important. En sortie de banc, en 24 minutes, il inscrit 7 points à 37 ans,

Le banc de Houston exulte de joie, Johnson lève ses deux bras courant vers l’autre moitié de terrain après sont tir gagnant. Il reçoit les félicitations de ses coéquipiers. Rudy Tomjanovich qui a suivi cette dernière action, a levé son bras droit et s’est permis de fouler le parquet.

Suite à cette victoire au match 4, c’est finalement Utah qui prendra les commandes de la série en gagnant les deux matchs suivants et se hisser en finale NBA face aux Chicago Bulls.

Le shoot d’Eddie Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *