Jazz-Rockets (Playoffs 1995) : Hakeem Olajuwon-Clyde Drexler, une paire d’attaque éblouissante

Le 5 mai 1995, Hakeem Olajuwon et Clyde Drexler ont sorti le grand jeu lors du Game 4 face aux Utah Jazz. A domicile, Houston égalisa à 2 victoires partout dans la série grâce à la performance immense des deux stars des Rockets. Récit.

C’était le match à ne pas perdre pour les hommes dirigés par le coach Rudy Tomjanovich. Au Summit de Houston, ce soir-là, les Rockets n’avaient pas le droit à l’erreur. Mené 2-1 dans cette confrontation du premier tour par les Utah Jazz, Houston devait impérativement gagner pour espérer continuer l’aventure dans ces playoffs 1995. A l’époque, les équipes devaient se qualifier au meilleur des 5 manches. Les champions NBA 1994 l’avaient bien compris et étaient parvenues à gagner 123-106.

Au cours de cette quatrième manche, deux joueurs avaient pris feu. Ce sont d’ailleurs deux anciens joueurs de la fac de Houston qui avaient brillé de mille feux devant leur public avec de très beaux pourcentages: Hakeem Olajuwon et Clyde Drexler.

Le pivot nigérian scora durant ce match 40 points en 38 minutes : 14/22 aux tirs et 12/15 aux lancers-francs. Il ajoute à sa ligne de stats 8 rebonds et 3 passes. L’ancien Blazer, lui signe 41 points en 41 minutes : 12/18 aux shoots et 13/14 aux lancers-francs. Il complète ses stats avec 9 rebonds et 6 passes. Après la rencontre, Olajuwon évoquait la sérénité de son équipe lors de game 4 : « Nous sommes venus avec confiance, relâché. Nous avions bien fait circuler le ballon. On a pris des bons shoots ». (Ap)

Sous l’impulsion du duo, auteur de 81 points, Houston recolle à 2-2 dans la série. Deux jours plus tard, les Rockets remportaient le match décisif, soit le Game 5, au terme d’une partie étriquée à Utah : 95-91.

TROISIEME DUO A INSCRIRE CHACUN 40 POINTS ET PLUS

Olajuwon et Drexler étaient à ce moment de l’histoire des playoffs le troisième duo à planter chacun 40 points et plus dans un match de playoffs. Précédemment, Elgin Baylor et Jerry West sous la tunique des Lakers avaient inscrit chacun 45 et 41 points le 29 match 1962 contre Detroit. En 1988, Olajuwon avait déjà scoré plus de 40 points avec un autre joueur des Rockets. C’était le 30 avril 1988, lors du Game 2, au premier tour face à Dallas. Il s’agissait de Sleepy Floyd, 42 points et 41 pour « The Dream ».

En 2000, un quatrième tandem réussira à réaliser cette performance : Reggie Miller et Jalen Rose pour les Pacers. 40 points chacun lors du Game 1 face aux Sixers en demi-finale de conférence Est.

La performance d’Olajuwon et Drexler en images (source : Bballchannel)

2 pensées sur “Jazz-Rockets (Playoffs 1995) : Hakeem Olajuwon-Clyde Drexler, une paire d’attaque éblouissante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *