Jason Kidd régale les Nets en 2002 : 15 passes et 5000 caviars en carrière

Pour sa première saison à New Jersey, Jason Kidd a dépassé un milestone comme disent les Américains. Le meneur a atteint la barre des 5000 passes en carrière quand il portait les couleurs des Nets.

Le 18 juillet 2001, J-Kidd est transféré aux New Jersey Nets par les Phoenix Suns en échange de Stephon Marbury. C’est lors de sa première année tout proche de New-York qu’il est rentré dans l’histoire de la NBA, régalant les fans des Nets à la Meadowlands Arena à East Rutherford.

En délivrant 15 passes décisives le 21 janvier 2002 face à Dallas (Dirk Nowitzki, Steve Nash), Jason Kidd a réussi à franchir la barre des 5000 caviars en carrière. Face à son ancienne équipe, il ajouta 6 points (avec un horrible 1/17 aux tirs) et 8 rebonds lors d’une défaite 113-105.

Après son 531ème match disputé en NBA, l’enfant de San Francisco est devenu le sixième joueur le plus rapide à comptabiliser ce nombre de passes après d’autres grands meneurs de jeu de la ligue : Oscar Robertson, Magic Johnson, John Stockton, Isiah Thomas et Kevin Johnson.

JASON KIDD ET LA LECTURE DU JEU

Très altruiste, Jason Kidd avoua même qu’il préfère faire briller ses partenaires que de prendre un shoot. En d’autres termes, J-Kidd est vraiment un obsédé de la passe décisive. «Passer m’a toujours mis dans le pétrin parce que j’ai toujours compté sur ça. Je peux le faire, mais je me suis toujours concentré sur chaque gars en leur donnant la balle au lieu de me concentrer sur le tir et le scoring”. (New York Times).

Sa faculté à lire le jeu et à observer la position des joueurs adverses sur le parquet lors des séquences d’attaque, de distiller de bons ballons lui a permis d’obtenir bon nombre de triple-doubles : no-look pass, passes derrière le dos, passes lobées pour un alley-oop. « J’essaie toujours de jouer le jeu dans ma tête à l’avance» signalait Kidd. Fantastique passeur, il a à plusieurs reprises fait des bons choix de passes dans les actions de contre-attaque.

Pas étonnant qu’il fut étiqueté “meilleur passeur” en NBA et qu’il s’est démarqué sur le terrain en abreuvant de ballons les joueurs avec qui il a évolué: Jamal Mashburn, Jim Jackson, Cliff Robinson, Shawn Marion, Kenyon Martin, Vince Carter.

Kerry Kittles, son ancien partenaire aux Nets, confirmait aux New York Times en février 2002 qu’il était un des top playmakers de la ligue : ”Il trouve tout le monde pour un tir, pas seulement moi. Il rend tout le monde meilleur parce qu’il vous donne la balle. Il va aspirer la défense, il va intercepter la balle et juste créer des opportunités pour vous de sorte à ce que vous n’avez pas vraiment besoin de les créer vous-même. C’est incroyable.» Coach des Nets, Byron Scott dira que Kidd lui fait penser à Magic Johnson

Débarquant dans la ligue en 2001-2002, Richard Jefferson analysait le comportement de son meneur de jeu : “Il a fait des cadeaux, Il sait qui se déplace à une certaine vitesse, qui se déplace à une autre vitesse, et à quel point il est difficile de donner la balle pour qu’elle arrive au même moment”.

Lors de la saison 2008-2009, il franchira un autre milestone : plus de 10 000 passes en carrière. Un exploit réussi quand il est revenu au Texas en portant à nouveau les couleurs des Dallas Mavericks.

Les passes de Jason Kidd avec les New Jersey Nets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *