Gary Payton affola Oregon State avec 58 points

Trashtalker avec Michael Jordan, passeur génial sur plusieurs alley-oop pour Shawn Kemp à Seattle, meilleur défenseur NBA de l’année en 1996, Gary Payton, c’est aussi ce meneur d’Oakland qui a réussi à marquer 58 points dans le championnat NCAA. Oregon State, son université, a eu le privilège de compter sur le talent de ce joueur en feu le 23 février 1990. Précisions.

Arrivé dans l’équipe universitaire des Beavers d’Oregon State en 1986, pour sa dernière saison NCAA, Gary Payton s’est totalement déchainé ce jour-là. South Carolina (Harold Miner, Ronnie Coleman, Robert Pack) a été incapable de stopper l’élan de Gary Payton au Gill Coliseum d’Oregon. Devant 9878 spectateurs, le futur joueur des Seattle Sonics termine la rencontre avec un total de 58 points à 22/38 aux shoots et 13/18 sur la ligne des lancers-francs. Oregon State s’impose 98-94 après prolongation. Il ajoute 6 rebonds, 4 interceptions et 2 contres.

Gary Payton – 58 points infographie (c) Oregon State
40 POINTS APRES LA MI-TEMPS

Payton marqua carrément la moitié des points des Beavers. Il sortit du pétrin son équipe et à porter sur ses épaules ses coéquipiers. Après une première mi-temps désastreuse et un retard de 22 points, Payton a renversé la tendance au retour des vestiaires avec 34 points marqués (15/20 au shoots) en secondes période puis 6 en prolongation, soit 40 points après la pause. Mené 60-48 au cours de la deuxième mi-temps, Oregon va infliger un 21-2 pour mener ainsi 69-62. Les Beavers encaisseront ensuite un 8-0 avant de prendre le contrôle de la partie.

Lors de ce match hallucinant en attaque, le meneur bat le record du nombre de points marqués dans l’histoire de l’université d’Oregon State : en inscrivant un lancer-franc en première période, il dépasse Steve Johnson (joueur des Beavers de 1977 à 1981) avec un total provisoire de 2037 points vs 2036 ce jour de février 1990. Il inscrira au total 2172 points.

RECORD DE 48 POINTS BATTU, A 3-POINT D’EGALER JABBAR

Par la même occasion, il bat son propre record qu’il partageait avec un autre joueur d’Oregon State, Mel Counts, celui de battre le plu grand nombre de points marqués en un seul match universitaire : 48. Payton réussira deux lancers-francs à 1:34 de la fin du temps réglementaire en validant ainsi ses 48ème et 49ème points.

Il était ainsi à 3 petits points seulement d’égaler le record du plus gros total de points enregistrés dans un match de la conférence Pac 8/10/12. Ce record est toujours détenu par le roi du Skyhook, Kareem-Abdul Jabbar, auteur de 61 points le 25 février 1967 pour UCLA face à Washington State. Il sera imité par Eddie House qui totalisera aussi 61 unités avec Arizona le 8 janvier 2000 face à California.

George Raveling coach de South Carolina était abasourdi par cette performance à l’issue de la rencontre : “en tant que coach dans la NCAA, il s’agit d’une aussi bonne performance  que celle de Bill Walton, Kareem-Abdul-Jabbar ou quiconque. Ca pourrait être la plus grande performance individuel dans l’histoire du basket universitaire. Dans 30 ans, quand mon petit-fils me demandera quels sont les grands joueurs j’ai jamais vu, je lui parlerai d’une nuit pluvieuse en Corvallis lors de laquelle j’ai vu Gary Payton marquer 58 points. Il me demandera à quel point ca était, et je lui dirai qu’il était jeune et qu’il a scoré 58 points”.

La dernière année de Gary Payton à Oregon State est ponctué par une récompense, celle de meilleur joueur de la Pac-12. Le meneur aligne de superbes moyennes statistiques : 25,7 points, 4,7 points, 8,1 passes et 3,4 interceptions en 29 matchs.

4 pensées sur “Gary Payton affola Oregon State avec 58 points

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *