France-Italie (EuroBasket 2007, 1er tour) : les 36 points de Tony Parker

Pour son deuxième match de l’EuroBasket 2007, l’équipe de France de Tony Parker affrontait l’Italie. Les Bleus sont sortis vainqueur de cette très difficile opposition grâce à son champion NBA. 

En 2007, pour sa 35ème édition, le championnat d’Europe de basket se déroulait en Espagne. A Alicante, c’est dans cette commune valencienne du sud-est de l’Espagne au bord de la Mer Méditerranée, que la France de Claude Bergeaud jouait son deuxième match de poules après le premier obtenu la veille face à la Pologne (74-66).

En début de match, les Français regardaient jouer les Italiens. Et c’est Andrea Bargnani (16 points à 7/15 aux tirs, 3 rebonds), numéro 1 de draft en 2006, qui guida ses partenaires dans le bon sens avec 7 points marqués contre aucun pour la France. L’interieur italien réussit ses tirs à mi-distance et ses pénétrations. Totalement inoffensifs lors des 5 premières minutes, Tony Parker sonne la révolte côté bleus et fit rentrer dans le match ses partenaires. Galvanisant ses coéquipiers en deça de leurs niveaux, il signe 13 des 17 points tricolores à la fin du premier quart-temps, remporté par la formation transalpine (20-17). TP réussit notamment un panier longue distance, un tir drop et des pénétrations.

Parker mis au repos au deuxième quart-temps, Bergeaud espérait que d’autres de ses joueurs allaient prendre le relais pour gêner et étirer la défense italienne. Ce fut le cas de Boris Diaw (9 points, 7 rebonds) mais l’Italie créa un écart grâce à son jeu collectif : 33-24 au bout de 18 minutes de jeu. L’écart se réduira à 5 à la mi-temps : 36-31 pour l’Italie.

TONY PARKER DONNE LE TON EN DEUXIEME MI-TEMPS

Après la pause, Tony Parker prit les choses en main. Bien soutenu par Tariq Kirksay, naturalisé (11 points, 4 rebonds), le meneur titulaire des bleus continua à faire souffrir la défense de la Squadra Azzura en inscrivant 12 points de suite. D’un coup, les supporters italiens devenaient perplexes, eux qui exprimaient quelques minutes auparavant leur joie quand l’Italie faisait la course en tête.

A égalité 55-55 à 5 minutes de la fin, la France aura le dernier mot de cette partie. Elle s’imposa dans la douleur 69-62. Sur l’aspect du jeu collectif, on patientera plus tard. La France prit d’une certaine façon leur revanche après leur défaite pour le match de la médaille de bronze le 14 septembre 2003, lors de l’EuroBasket en Suède : 69-67.

MEILLEURE PERFORMANCE EN ATTAQUE

Les hommes de Claude Bergeaud glanent leur deuxième succès d’affilée dans cet EuroBasket 2007 grâce à un super Tony Parker, auteur de 36 points (12/22 aux tirs, 4/9 à 3-points, 8/9 aux lancers-francs), 3 rebonds et 3 passes en 33 minutes. Le champion NBA avec les Spurs signera le meilleur total de points en attaque de tout ce championnat d’Europe 2007.

” J’ai senti que je devais être agressif. C’est juste du basket. Chaque match sera différent. Je ne pense pas avoir besoin de scorer 30 points à chaque match car l’équipe de France est meilleur que ça. Nous pouvons tous jouer ensemble et demain ca sera un match différent. Nous devons nous améliorer sur notre jeu d’attaque mais tant que notre défense fonctionne, nous pouvons gagner des matchs”, expliqua Parker après la rencontre. (source : Fiba)

” L’Italie reste une équipe compétitive. En attaque, l’explosion de Parker et son engagement pour ses coéquipiers a été incroyable. Mais nous avons besoin d’équilibre au scoring et mieux partager le ballon, analysa Claude Bergeaud. (source : Fiba)

Les images de France-Italie

Une pensée sur “France-Italie (EuroBasket 2007, 1er tour) : les 36 points de Tony Parker

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *