Elgin Baylor : 71 points, une performance en or

Parmi les forts scoreurs de la NBA, il faut recenser Elgin Baylor, ancienne gloire des Lakers de Los Angeles. Ailier athlétique et très élégant dans le jeu, il va réussir à conclure une rencontre avec 71 points dans l’antre du Madison Square Garden de New-York. 

Drafté en 1958 par les Minnéapolis Lakers avant le déménagement de la franchise à Los Angeles, Elgin Baylor est l’essence du shooteur acharné enchaînant les faramineuses performances en attaque lors des matchs à répétition en NBA. Cet attaquant avait encore fait des étincelles au début de sa troisième saison NBA. Le 15 novembre 1960, il plante 71 points contre les Knicks lors de la victoire des siens 123-108 avec une adresse déconcertante: 28/48 aux tirs et 15/19 aux lancers-francs.

Ne se contentant pas de marquer plus de la moitié des points de Los Angeles, “Mr Inside” aida ses coéquipiers aux rebonds avec 25 prises dans les airs sur les 63 de l’ensemble de l’équipe. Un double-double invraisemblable pour Baylor qui réalisa cette top prestation à l’age de 26 ans. Exploit incommensurable, son précédent record de points en carrière était un match à 64 unités contre les Boston Celtics.

Pour le Hoop Magazine, Johnny Green, joueur des Knicks ce soir-là (9 points 9 rebonds), s’est souvenu du travail parfaitement exécuté par Baylor en lui tressant de belles louanges : “Elgin n’avait rien fait de spécial dans ce match. C’était juste une typique performance de Baylor. Il est venu sur le terrain, ses coéquipiers quittait la zone de jeu et il shootait, un jump shot ou partir en drive pour finir en lay-up, suivi d’un rebond s’il le loupait. Chaque tir en particulier n’avait rien d’extraordinaire. C’était juste qu’Elgin était un tel joueur incroyable”.

Détenant le record de points marqués durant un match de saison régulière, Elgin Baylor verra son record être battu à plusieurs reprises par le géant et talentueux Wilt Chamberlain, auteur de plus de 70 points avec les Warriors de San Francisco.  Le 11 mars 1962, le pivot marqua 72 points contre les Los Angeles Lakers.

Baylor finira la saison 1960-1961 avec un troisième double-double de moyenne : 34,8 points et 19,8 rebonds en 73 matchs.

6 pensées sur “Elgin Baylor : 71 points, une performance en or

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *