Dwight Howard : son premier triple-double monstrueux

Au début de la saison 2008-2009, Dwight Howard a été le grand artisan de la victoire du Magic contre Oklahoma City. C’est lors de sa cinquième saison NBA qu’il termine son premier match en carrière avec un triple-double exceptionnel. Précisions.

Habitué à conclure des rencontres avec des double-double (points-rebonds), un soir du 12 novembre 2008, au Ford Center, le numéro 1 de la draft 2004 a compilé 30 points (12/21 aux tirs et 6/13 aux lancers-francs) 19 rebonds et 10 contres lors du large succès d’Orlando contre le Thunder : 109-92.

A 22 ans, Dwight Howard est le premier joueur à ce moment depuis Hakeem Olajuwon à aligner au moins 30 points et 10 contres dans une même rencontre. « The Dream » avait fini avec un triple-double de feu : 31 points, 13 rebonds et 10 contres contre les Dallas Mavericks le 13 avril 1996.

UN 10EME CONTRE VALIDE PLUS TARD

Au cours du match, le jeune pivot du Magic pensait avait validé son 10èmecontre sur un tir de Joe Smith, l’énorme baroudeur de la NBA, mais l’arbitre le refuse estimant que le ballon était en phase descendante. D12 aurait bien voulu que ce block soit accordé, partageait-il pour Espn : « je voulais que celui-ci soit le dixième car c’était le plus palpitant de ce match. Bien qu’il ait été sifflé pour un goaltending, celui-ci était de loin le plus formidable ».

Mais un 10ème block sera bien comptabilisé sur un nouveau shoot de l’ancien numéro 1 de la draft 1995 à 6:49 de la fin du match. « Je veux que les gens voient qui je suis et pas seulement un méchant joueur de basket. J’aime m’amuser. Je contrerais plein de shoots et prendrais plein de rebonds. Mais je vous donnerais le sourire et tout ce que vous voulez voir », ajoutait Howard à la suite de sa performance.

Coach d’Orlando en 2008, depuis le banc detouche Stan Van Gundy a assisté à la belle prestation de Dwight Howard. Il commente :  « j’aurais souhaité qu’il obtienne un rebond de plus. Cela aurait paru vraiment uniforme sur la feuille de stats : 30 points, 20 rebonds et 10 contres. Vous ne pouvez pas plus dominer un match que cela ». (espn)

Réputé pour dissuader les tirs des joueurs adverses, Howard totalisa son deuxième meilleur total de contres cette saison-là avec 8 shoots bloqués le 17 février 2009 ajoutés à ses 45 points et 19 rebonds. C’était lors de la l’opposition avec Charlotte, victoire 107-102. Il termine la saison régulière 2008-2009 avec le titre de meilleur défenseur de l’année avec 20,6 points, 13,8 rebonds et 2,9 contres (sa meilleure moyenne depuis ses débuts en NBA.

Le triple-double de Dwight Howard en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *