Dwight Howard mouille le maillot d’Orlando : 45 points, 23 rebonds et 39 lancers-francs tirés

En Californie, du côté d’Oakland, l’intérieur Dwight Howard a été monumental pour le Magic. Il a complètement dominé les défenseurs des Warriors en finissant avec un monstrueux double-double.

Numéro 1 draft en 2004, Dwight Howard a fourni un énorme travail le 12 janvier 2012 dans la raquette des Golden State Warriors (époque Monta Ellis, David Lee, Andris Biedrinset sans le jeune Stephen Curry). A l’Oracle Arena, le pivot d’Orlando a été l’homme du match en offrant un huitième succès en 11 rencontres pour son équipe floridienne et ses coéquipiers (Hedo Turkoglu, Jameer Nelson, Jason Richardson, J.J Redick) : 117-109.

A 26 ans, D-12 a réussi son huitième double-double de cette saison 2011-2012 marquée par le lock-out (la saison n’avait commencé que le 25 décembre 2011) : 45 points à 12/21 aux tirs et 23 rebonds. Il marque près de la moitié de ses points aux lancers-francs : sur 39 tentatives, il en rentre 21. La stratégie des joueurs des Warriors était évidente : envoyer le géant de 2m11 sur la ligne, qui n’est pas sa spécialité première au basket.

C’était la première fois depuis son arrivée en NBA qu’Howard tirait plus de 30 lancers. Avec 53,8 % de réussite dans cet exercice, Howard pouvait être satisfait. La dernière fois qu’il avait tiré autant de lancers dans un match avant celui face aux Warriors, c’était le 16 mars 2011 contre les Bucks : 13/24.

En fin de match, D-12 expliquait : « J’ai simplement essayé d’être agressif et de me rendre sur la ligne. Peu importe si j’en manquais 30. Je continuais à y aller pour tirer le prochain avec confiance”. (AP)

DWIGHT HOWARD : RECORD DE LANCERS TIRES

Après ce match gagné, Dwight Howard était devenu le joueur qui a tiré le plus de lancers-francs en un match. 50 ans avant lui, Wilt Chamberlain détenait ce record. Le Grand Wilt avait signé un 19/34 avec les Philadelphia Warriors face aux Hawks de Saint-Louis le 22 février 1962.

Côté chiffres toujours, Dwight Howard rejoint Shaquille O’Neal parmi les joueurs du Magic à avoir compiler au moins 40 points et 20 rebonds dans un match de saison régulière. Le Shaq fut le premier à le faire avec 46 points et 21 rebonds contre Détroit le 16 février 1993. Le 9 novembre 1994, Big Shaq réitère ce genre de performance face aux Hornets : 46 points, 20 rebonds.

Tous joueurs et équipes confondues, avec pareilles statistiques, Dwight Howard rejoint d’autres ailiers et pivots à réussir une telle performance : Bob Pettit, Bob Mcadoo, Elgin Baylor, Moses Malone, Wilt Chamberlain, Kareem-Abdul Jabbar, Walt Bellamy, Bob Lanier, Elvin Hayes, Oscar Robertson, Ralph Sampson, Larry BirdPatrick Ewing, Charles Barkley,Hakeem Olajuwon.

Les 45 points et 23 rebonds de Dwight Howard en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *