You cannot copy content of this page

Devant Michael Jordan, Jamaal Tinsley s’offre un triple-double merveilleux

Le 22 novembre 2001, au Conseco Fieldhouse d’Indiana, les Pacers remportaient leur 8ème victoire de la saison grâce à un Jamaal Tinsley de gala contre les Wizards. Détails.

Choisi en 27ème position par Memphis au premier tour de la draft 2001, Jamaal Tinsley est directement envoyé à Indiana. Au côté de Reggie Miller, il créa la sensation à Indianapolis face aux Washington Wizards de Michael Jordan. His Airness voit de ses propres yeux le match exceptionnel du meneur d’1m90, inconnu au bataillon et que le public d’Indiana commença à découvrir en ce début de saison 2001-2002.

Pour son 14ème match de basket dans la Grande Ligue, Tinsley a fait gagner les Pacers 101 à 93 en lâchant un sublime triple-double : 19 points (6/15 aux tirs, 7/8 aux lancers-francs), 11 rebonds et surtout 23 passes en 45 minutes. Une soirée inoubliable pour le meneur qui a bien “caviardiser” et régaler ses partenaires. 

JAMAAL TINSLEY DANS L’HISTOIRE

A 23 ans, le natif de Brooklyn rentrait dans l’histoire de la NBA alors qu’il vivait seulement sa première année chez les professionnels. Il rejoint d’autres joueurs NBA à avoir aligner au moins 15 points, 10 rebonds et 20 passes dans un match de saison régulière. Avant lui, Oscar Robertson, Guy Rodgers, Magic Johnson, Isiah Thomas, Fat Lever et Rod Strickland avaient réalisé ce type de performance.

Jamaal Tinsley est devenu le deuxième joueur de l’histoire des Pacers à comptabiliser plus de 20 passes et plus en un seul match après Jalen Rose. Il devient par la même occasion le meilleur passeur en une rencontre de la franchise d’Indianapolis.

Deux jours avant ce triple-double, Tinsley, ancien joueur d’Iowa state en NCAA, avait déjà brillé face aux Hawks d’Atlanta : 29 points, 3 rebonds et 11 passes.

Jamaal Tinsley est devenu ce soir de novembre 2001 le 12ème joueur des Pacers à s’offrir un triple-double après Ricky Sobers, Mike Bantom, Mickey Johnson, Steve Stipanovich, Vern Fleming, Chuck Person, Reggie Miller, Detlef Schrempf, Micheal Williams, Pooh Richardson, Derrick Mckey et Mark Jackson.

Le triple-double de Jamaal Tinsley en images

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *