Dee Brown : le Celtic vainqueur du Slam Dunk Contest 1991

Pour ceux qui ont assisté au Slam Dunk Contest 1991, tous se souviennent de son dunk yeux fermés. Dee Brown a réussi à se démarquer de ses concurrents avec cette tentative réussie lors de ce concours. 

Au Coliseum de Charlotte, lors du All-Star Game weekend en Caroline du Nord, le public avait la chance de voir le septième concours de dunk mis en place depuis 1984. En 1991, huit participant étaient réunis pour montrer leur explosivité, détente, création, puissance devant le public : DeCovan Kadel “Dee” Brown (Boston), Shawn Kemp, grandissime favori (eattle), Rex Chapman (Charlotte), Kenny Smith (Houston), Kenny Williams (Indiana), Blue Edwards (Utah), Otis Smith (Orlando), Kendall Gill (Charlotte)

Les quatre premiers au classement se qualifiaient pour les demi-finales. A ce stade, on retrouvait Kemp, Chapman Brown, et Kenny Smith qui avaient réussi les meilleurs scores cumulés sur leurs deux dunks avec respectivement 95.8, 95,2, 92,4 et 90,8 points.

UNE FINALE DEE BROWN-SHAWN KEMP

En demi-finale, Brown devança Kemp avec un total de 98 points sur les deux dunks cumulés contre 95,6. Chapman n’était pas loin avec 94 et Kenny Smith fut largué avec 87,9. La finale opposait donc Dee Brown à Shawn Kemp, soit deux joueurs à la morphologie bien distincte : 1m85 contre 2m08 et deux poids différents. En finale, les deux concurrents avaient le droit de valider 3 dunks. Le score de deux des trois meilleures réalisations désignait le vainqueur.

Lors de sa troisième tentative, Brown réalisa un dunk main gauche, les yeux bien fermés avec l’aide de son bras droit. Ce dunk est alors rebaptisé la “no look dunk”. Avant de claquer celui-ci, le meneur gonfla ses baskets “pump”, un sacré coup de pub pour Reebok, marque de ce modèle de sneakers. Après ce dunk, Kemp le félicita en tapant dans les mains suivi d’une accolade. Brown obtint une note de 49,6 points et remporta le concours 97,7 à 93,7 points face au tonitruant Reignman. C’est aussi l’arrière des C’s qui dunka deux ballons dont un bien suspendu sur l’arrière de l’arceau durant ce concours. Brown succéda à Dominique Wilkins.

“UN DUNK DE MA SIGNATURE”
Dee Brown, le 9, février 1991 réalise un no-look dunk au Charlotte Coliseum (Nathaniel S. Butler/NBAE via Getty Images)

En février 2007, pour le site officiel des Boston Celtics, Dee Brown commentait sa participation à ce concours de dunk et notamment sUR ce dunk à l’aveugle : “C’était la première fois que j’essayais ce dunk durant ce concours. Ca m’était venu tout droit avant ce dunk. Ca m’est rentré dans la tête et j’avais besoin de faire quelque chose de spécial, un dunk de ma signature dont les gens se souviendraient. Tout le monde se souvient du windmill de Dominique Wilkins, du dunk depuis la ligne des lancers de Michael Jordan, Spud Webb et sa petite taille. J’avais besoin de quelque chose sur laquelle les gens parleraient”.

Le 19ème joueur de la draft 1990 évoquait même les conséquences de ce dunk et de sa victoire : “Larry Bird me disait après le concours ” tout le monde veut dunker comme Dee et ne plus shooter comme moi désormais. Gagner le concours de dunk m’a mis dans une catégorie à part. C’est quelque chose qui n’avait jamais été fait par un Celtic”.

En 2007, Gérald Green rendait hommage à Dee Brown en reproduisant ce même dunk de Dee Brown tout en enfilant un maillot de Celtics floqué du numero 7 et en le faisant par-dessus Nate Robinson.

 

 

Le no-look dunk de Dee Brown

Les images du Slam Dunk Contest 1991

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *