Dale Ellis, quel délice pris aux tirs : 53 points lors du festival Bucks-Sonics en 1989

Au tout début de la saison 1989-1990, Milwaukee et Seattle s’affrontaient pour la première fois de la saison. Ce quatrième match pour ces deux franchises fut un souvenir impérissable : 48 minutes de jeu et 5 prolongations. Côté Sonics, Dale Ellis a chauffé son poignet avec un record personnel battu. Détails de sa performance déconcertante.

La franchise des Seattle Supersonics n’oubliera certainement pas le passage entre 1986 et février 1991 de Dale Ellis. Sacré shooteur lors de sa longue carrière NBA, celui qui est surnommé Lamar Mundane a fait une belle démonstration de tirs le soir du 10 novembre 1989 au Bradley Center, dans le Wisconsin.

UN RECORD DE POINTS POUR DALE ELLIS

Face aux Milwaukee Bucks, le 9ème choix de la draft 1985 a été incroyable aux shoots plantant 53 points à 18/39 aux tirs dont 3/7 à 3-points et 14/17 aux lancers-francs. L’accro aux shoots se démarque en inscrivant 20 points au cours des 5 prolongations. Passant 69 minutes sur le terrain des chevreuils,  il ajoute à sa ligne de stats 7 rebonds, 1 passe, 1 interception, et 1 contre.

Dans la quatrième prolongation, Seatlle avait laissé échappé leurs 5 points d’avance suite à une faute technique de Ben Coleman du côté Bucks : 136-131. Ils se sont faits rejoindre par les “chevreuils” qui marquaient 5 points de suite : un 3-point de Jack Sikma et un lay-up de Tony Brown. 136-136 à 59 secondes de la fin de cette prolongation. Les Bucks reprendront l’avantage 138-136.

Mais Dale Ellis fit durer le suspense en égalisant à 11 secondes. 138-138. La rencontre s’allongea une fois de plus : cinquième prolongation. Au Bradley Center, on n’était pas prêt d’aller dormir tellement le match était indécis.

Après 1h09 de matchs sans compter les pauses, les temps-morts, Dale Ellis et ses partenaires s’inclinaient sur la plus petite des marges : 155 à 154. Cette rencontre marquée par une pluie de paniers restera à jamais gravée dans les meilleurs moments du championnat nord-américain. Ce Bucks-Sonics est le deuxième match le plus long de l’histoire de la NBA après le Indianapolis Olympians-Rochester Royals le 6 janvier 1951.

A 29 piges, Ellis et son 2m01 battait son record de points personnel ce soir-là. Auparavant, il avait lâché 49 points le 5 janvier 1989 face aux Kings de Sacramento de Kenny Smith. Très adroit, l’arrière avait fini avec 20/32 aux tirs dont 5/8 à 3-points, 6 rebonds, 2 passes, 3 interceptions et 2 contres.

DALE ELLIS : TROISIEME SONIC A PLUS DE 50 POINTS

L’ancien tireur longue distance de la fac de Georgia devenait le troisième joueur de l’histoire des Sonics à claquer plus de 50 points en saison régulière (après les 51 de Spencer Haywood en 1973 et les 58 de Fred Brown en 1974). Derrière, Rashard Lewis, Ray Allen et Kevin Durant vont faire partir de ce groupe de joueurs ayant réussi ce type de performance offensive.

Cocasse ou hasard des choses, Dale Ellis a été transféré plus d’un an après ses 53 points en février 1991 aux Milwaukee Bucks en échange de Ricky Pierce. Ce dernier fut le meilleur marqueur des Bucks dans ce match fou de novembre 1989 : 36 points en sortie de banc.

Les 53 points de Dale Ellis en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *