Chauncey Billups, le “Mr Big Shot” élu MVP des NBA Finals 2004

Chauncey Billups a foulé pendant 17 ans les parquets NBA dont 6 et demi avec les Detroit Pistons. Avec cette franchise, il a brandi le titre en 2004 face aux Lakers, un sacre qui lui a valu une distinction : celle de MVP des finales.

A la fin de la saison 2002-2003 avec les Minnesota Timberwolves, à 25 ans, le meneur né à Denver est free agent. L’été est toujours agité pour les joueurs en fin de contrat avec cette intersaison marquée par les rumeurs de transferts, les changements d’effectifs dans les franchises. Chauncey Billups avait eu de la chance qu’une équipe le courtise, celle du côté de Michigan. Le 17 juillet 2002, il signe avec les Détroit Pistons. Après celui des Wolves, il porte un autre maillot aux couleurs bleues et blanches, sa cinquième tenue 6 ans après ses débuts en NBA.

Au total, pendant 6 ans et demi (2002-2008 et 2013-2014), Billups a brillé avec les Pistons, entourés de Ben Wallace, Rasheed Wallace, Tayshaun Prince et Richard Hamilton. A la fin de la saison régulière en 2003-2004. Détroit, sous les ordres de Larry Brown, possédait le deuxième meilleur bilan de la conférence Est avec 54 victoires et 28 défaites derrière les Indiana Pacers (61 victoires et 21 défaites). Billups afficha des moyennes de 16,9 points, 3,5 rebonds et 5,7 passes. 

Ces deux équipes se retrouveront en finale de conférence. Décision faite en 6 manches, les Pistons ont remporté la série 4-2. D’ailleurs, les deux franchises n’ont jamais dépassés les plus de 75 points par moyenne. De belles batailles ultra défensives dignes de la Eastern Conférence.

CHAUNCEY BILLUPS RECOMPENSE

En finale, Détroit retrouvaient les Lakers de Shaquille O’Neal et Kobe Bryant. Une opposition qui ravive les souvenirs, un parfum d’antan se fit sentir. Dans ces finales 2004, les Pistons dominaient L.A 4 victoires à 1 grâce à un grand et précieux Chauncey Billups. “Mr Big Shot” tourna à 21 points à 51 % aux tirs, 3,2 rebonds et 5,2 passes. “Smooth” est élu MVP des Finals.

Ne ratant que 3 lancers-francs de toute la série (39/42), il signe son meilleur match de la série lors de la deuxième manche le 8 juin 2004 au Staples Center. Malheureusement, malgré ses 27 points et 9 passes, son équipe perdait la rencontre 99-91.

“C’est incroyable. Vraiment, je suis sans voix déclarait Billups après le match 5 gagné  le 15 juin 100-87. “J’ai rêvé de ces occasions toute ma vie et la façon dont ma carrière était lancée, il a semblé que ma chance s’éloignait en quelque sorte. Mais je n’ai jamais renoncé. J’ai eu le sentiment que ce que je pouvais faire, c’était gagner le Championnat et d’avoir une chance de gagner ce trophée ici.” (nba.com)
Il n’a pas omis un mot sur le travail collectif des Pistons lors de ces finales : “Nous avons juste l’impression que nous étions une meilleure équipe et ils (Lakers) ont peut-être de meilleurs joueurs individuels, mais autant que l’équipe et le travail d’équipe, nous avons estimé que nous avions la meilleure cohésion dans la Ligue cette année.”
Auréolé d’un titre de champion, , Billups devenait le troisième arrière des Pistons à être MVP des Finals après Joe Dumars en 1989 et Isiah Thomas en 1990.
Le reportage sur le titre des Détroit Pistons en 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *