Carmelo Anthony sur une autre planète : 62 points, Melo s’amuse face aux Bobcats

Soir de janvier 2014, Carmelo Anthony était en très grande forme pour les New-York Knicks. La défense des Bobcats n’a pas réussi à stopper le festival offensif du numéro 3 de la draft 2003. Détails.

Le 24 janvier 2014, les Knicks de New-York ramassaient seulement leur 16ème victoire de la saison en 43 rencontres face aux Bobcats. Arrivé à mi-saison, la franchise de Big Apple vivait une très compliquée en termes de résultats.

Dans cette saison galère, Carmelo Anthony a malgré tout trouvé le moyen d’enflammer la salle du Madison Square Garden et de donner de la voix au public. Bandeau bleu sur la tête, l’ailier champion NCAA avec Syracuse a fait craquer la défense de Charlotte en alignant 62 points avec une adresse exceptionnelle : 23/35 aux tirs dont 6/11 à 3-points et un parfait 10/10 aux lancers-francs. 63 d’évaluation.

CARMELO ANTHONY : 37 POINTS EN PREMIERE MI-TEMPS

Devant les 19 812 spectateurs, il s’offre un somptueux double-double avec 13 rebonds en 38 minutes. Les Knicks s’imposaient facilement dans leur maison mettant fin à une série de 5 défaites: 125-96. Melo marquait presque la moitié des points de New-York.

A la fin du premier quart-temps, Anthony comptabilisait déjà 20 points à 8/10 aux tirs. Il en rajoutait 17 avant de rejoindre les vestiaires à la mi-temps : 37 points. Avant le coup de sifflet des 24 premières minutes de jeu, Melo a fait lever le public du Garden en inscrivant un panier à 3-points au milieu du terrain. L’ancien ailier de Denver était carrément dans un nuage. A la fin du troisième quart-temps, il comptait 56 points.

“Je suis rentré dans l’histoire ce soir avec cette performance. Mais juste pour faire partie de ce groupe de personnes, comme je l’ai dit, il n’y a qu’un petit groupe de personnes qui savent ce qu’on ressent quand on est “in the zone” et ce soir j’étais l’un d’eux”, commentait Carmelo Anthony sur sa performance en attaque (espn)

Suite à cette performance de “dingo”, Anthony devenait alors le meilleur scoreur de l’histoire des Knicks au Garden en un match. Il dépassait les 60 points de Bernard King claqués le 25 décembre 1984. Il devient le deuxième Knick de l’histoire à franchir cette barre des 60 unités.

Le dernier joueur en NBA à avoir réussi un match à 60 points avant cette perf d’Anthony est Kobe Bryant. Le “Black Mamba” avait réussi à marquer 62 points le 2 février 2009 et deviner où ? Au Madison Square Garden, face aux Knicks.

Melo battait par la même occasion son propre record de points en carrière. Le 2 avril 2013, il plantait 50 points à Miami avec 18/26 aux tirs dont 7/10 à 3-points.

Malheureux contre ces Knicks, les Bobcats ont vu un mois et demi plus tard un autre énorme scoreur de la ligue planter plus de 60 points. Un certain Lebron James, avec Miami, avait collé 61 points le 3 mars 2014.

King James, d’ailleurs, n’avait pas hésité à envoyer un tweet de félicitations à son ami Melo pour ses 62 points marqués face à Charlotte.

Les 62 points de Carmelo Anthony en images

2 pensées sur “Carmelo Anthony sur une autre planète : 62 points, Melo s’amuse face aux Bobcats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *