Mondial U17 2010 : Bradley Beal, MVP avec Team USA

Il est un fort scoreur complémentaire à John Wall aux Washington Wizards. Bradley Beal, c’était aussi une machine à shooter au sein de Team USA avec les U17. L’arrière a frappé fort lors du Mondial dans cette catégorie avec à la clé le titre de MVP du tournoi.

Du 2 au 11 juillet 2010, le Mondial des U17 se déroulait pour la première fois de son histoire et crée par la FIBA en 2005. en Allemagne à la Sporthalle de Hambourg. Coachés par Don Showalter Team USA se présentait à ce tournoi avec des joueurs qui évoluent actuellement en NBA : Michael-Kidd Glichrist, James McAdoo, Andre Drummond. Il y a aussi Bradley Beal qui a fini meilleur marqueur américain et troisième top scoreur de cette compétition avec des moyennes de 18,5 points (51,5 % aux tirs, 47,7 % à 3-points : 31/65 et 71,4 % aux lancers-francs)

12 nations étaient en lice réparties en deux groupes de 6. Placé dans le Groupe A, les Etats-Unis, hormis le match contre l’Argentine, ont survolé leurs matchs de poule en disposant dans l’ordre de la nation albiceleste (82-70), la Lituanie (102-66), la Chine (113-73), l’Egypte (132-64) et la Serbie (112-75). Sur ces matchs du premier tour, Beal a profité pour soigner son adresse aux tirs :

  • 11 points (4/11 aux tirs et 1/2 aux lancers-francs), 4 rebonds, 1 passe contre l’Argentine
  • 16 points (6/10 aux tirs et 2/2 aux lancers-francs), 2 rebonds, 3 passes contre la Lituanie
  • 20 points (5/12 aux tirs et 5/6 aux lancers-francs), 4 rebonds, 5 passes contre la Chine
  • 18 points (6/10 aux tirs et 2/2 aux lancers-francs), 3 rebonds, 2 passes contre l’Egypte
  • 20 points (8/14 aux tirs et 2/3 aux lancers-francs), 3 rebonds, 1 passe contre la Serbie
Bradley Beal MVP du Mondial U17 2010 (c) Fiba

En quart de finale, Team USA, premier de groupe A, joue l’Australie, quatrième du groupe B. Lors de ce match couperet, il réalise son meilleur match avec 25 points dont 7/9 à 3-points, 2/2 aux lancers-francs, lors de la victoire face aux Aussies (105-70).

En demi-finale contre le Canada d’Andrew Wiggins, il marque 17 points à 6/14, 4 rebonds et 2 passes pour un succès 103-83. En finale face à la Pologne, Beal signe 19 points à 7/13, prend 5 rebonds en 31 minutes.

Il sera élu dans le meilleur cinq du tournoi avec Kevin Pangos (Canada), Mateusz Ponitka (Pologne),  James Mc Adoo (USA) et Przemyslav Karnowski (Pologne).

Avec son numéro 8 floqué sur le maillot américain, Bradley Beal reçoit des mains de Dirk Nowitzki le trophée de MVP du tournoi.

Les Etats-Unis finissent invaincus ce premier mondial U17 avec 8 victoires en 8 matchs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *