Asvel-Estudiantes Madrid 1997 : Alain Digbeu, un 3-points crucial

Il y a 20 ans, lors du match 3 en 8eme de finale de l’Euroligue, c’est Alain Digbeu qui a délivré la « Green Team » face à Estudiantes Madrid sur un tir longue distance. Air France qualifia le club rhodanien pour les quarts de finale.

Coachés par Greg Beugnot en 1997, cette année-là, parmi les joueurs de l’effectif de l’Asvel Villeurbanne, un jeune ailer français de 22 ans s’était illustré en huitième de finale de la prestigieuse compétition européenne : Alain Digbeu.

Le jour du 13 mars 1997, il foule le terrain de l’Astroballe pour aborder ce match 3 contre l’Estudiantes Madrid. Les deux équipes sont alors à égalité avant le coup d’envoi, une manche partout. Les spectateurs présents dans la salle avaient assisté à une véritable rencontre d’Euroligue, très étriquée avec une fin palpitante. Et à quelques minutes de la fin du match, la rencontre s’annonçait indécise, une vraie incertitude du résultat. Avec deux points de retard 71-69, Digbeu rentra deux lancers-francs pour les siens après une faute commise par un joueur de Madrid. Villeurbanne et Estudiantes se sont retrouvés à égalité parfaite 71-71. 1mn20 à jouer au tableau d’affichage.

ET DIGBEU QUI PLANTA 3 POINTS

Suite à un entre-deux remporté par l’Asvel, le meneur Delaney Rudd dirigeait l’action à une minute de la fin du temps réglementaire. Une première tentative de tir est tentée par Brian Howard pour repasser devant au score. Echec. Mais le ballon sorti du terrain a été rendu à l’ASVEL. 42,3 secondes à jouer. Rudd, toujours cuir en main,  renversa le jeu sur Laurent Pluvy qui dribbla à l’intérieur de la raquette et donna le ballon à Brian Howard en tête de raquette. Feinte de shoot, dribble et passe de l’intérieur US pour Digbeu. Le défenseur adverse est en retard sur l’ailier français qui bloque le ballon et enchaîne avec un shoot à 3-points. Le cuir traverse les filets, 3 points d’avance pour l’Asvel grâce à Air France qui signe sur ce panier primé ses 15è, 16e et 17e points du match.

Les fans de l’Asvel dans l’antre de l’Astroballe se faisaient entendre, levaient les bras et se réjouissaient naturellement des trois points d’écartde Villeurbanne à 30 secondes du terme de ce huitième de finale. Digbeu lui en profitait pour lever les bras après ce tir capital de cette rencontre. Avantage Asvel 74-71.

Remise en jeu pour Estudiantes. Villeurbanne devait faire le stop défensif de ce 8eme. Mais John Thompson a failli égaliser et répondre au tir longue distance de Digbeu. Le ballon flirtait avec le cercle pour finalement ressortir. Tout va dans le sens de l’Asvel. Le ballon revient alors sur Jim Bilba qui prend un rebond importantissime. Estudiantes est contraint de faire faute. Le pivot guadeloupéen se retrouva à son tour sur la ligne des lancers. Il fait 1/2.  75-71 pour les Villeurbannais. Les supporters de l’Asvel donnèrent de leurs voix. Il resta 5 secondes.

Le temps défila, un dernier tir à 3-points raté de Madrid, c’est enfin le soulagement, la délivrance. Villeurbanne avait réussi à arracher sa qualification pour les quarts de finale de l’Euroligue, au bout du suspense. 2 victoires à 1 sur cette confrontation franco-espagnole. Les joueurs de la Green Team s’étaient bien partager le ballon : Rudd (18 points, 7 rebonds et 7 passes), Howard (14 points, 4 rebonds), Bilba (14 points, 10 rebonds)

Dans les gradins, ca clappait des mains du côte des supporters villeurbannais, sourires aux lèvres du public et fiers de la combativité et l’abnégation de leur équipe.

DIGBEU : 17 POINTS DE MOYENNE EN 8EME

Décisif en fin de match, Digbeu finit le match 3 avec une belle feuille de stats :  17 points (4/10 aux tirs dont 3/8 à 3-points et quel troisième panier derrière l’arc de cercle), 5 rebonds, 5 passes et 2 interceptions en 40 minutes de jeu. N’oublions pas que Air France avait parachevé un superbe match aller face à Madrid en compilant 24 points (8/10 aux tirs et 7/8 aux lancers-francs), 6 rebonds et 3 passes. Lors du match retour à Madrid, le natif de Maçon flirta avec le double-double avec 10 points et 9 rebonds.

Si Delaney Rudd a été efficace au cours de ce huitième, c’était donc également le cas de Digbeu qui signe sur ce huitième des moyennes de 17 points (à 58 % aux tirs : 15/26 sur l’ensemble des trois matchs et 16/18 aux lancers-francs), 6,7 rebonds et 3 passes.

Le match 3 Asvel-Estudiantes Madrid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *