Antonio Mcdyess, au top de sa forme : 46 points, 19 rebonds

En 15 saisons NBA dont plusieurs tronquées par les blessures, Antonio Mcdyess a vécu celles pleines lorsqu’il portait le maillot des Denver Nuggets. Il réalise son meilleur match notamment contre une franchise canadienne. Précisions.

Avant de vivre un véritable calvaire avec des blessures à répétition au genou à partir de la saison 2001-2002, Antonio Mcdyess s’éclatait sur les parquets avec les Denver Nuggets dans la deuxième partie des années 90. Le numéro 2 de la draft 1995 nous gratifiait de dunks explosifs devant le public de la franchise du Colorado. En 361 matchs avec Denver sur 6 saisons (1995-1997; 1998-2002), il tournait à 18,2 points et 9 rebonds.

Le 28 février 1999, lors de la saison raccourcie de NBA, à domicile à la Mcnichols Arena, il pète les compteurs en claquant un colossal double-double face aux Vancouver Grizzlies : 46 points (16/25 aux tirs et 14/18 aux lancers-francs), 19 rebonds et 4 contres pour un succès 116-112. Il s’agissait du premier match achevé par l’ailier de 2m06 à 40 points et plus, une performance que le “Dice” réitérera deux fois avec la tunique des Nuggets. C’est lors de cette même saison qu’il livre les meilleures moyennes stats depuis qu’il a été échangé le soir de la draft par les Clippers qu’ils l’ont envoyé à Denver (21,2 points et 10,7 rebonds).

Il est le deuxième joueur de Denver à franchir la barre des 40 points et plus après Alex English (6 fois dans les années 80) et Michael Adams en 1991.

Pour être précis dans les chiffres, Antonio Mcdyess faisait partie avec sa prestation de ceux qui ont compilé au moins 45 points et 15 rebonds dans un match. Dans ce lot, on retrouve Walt Bellamy, Wilt Chamberlain, Bob Mcadoo, Elgin Baylor, Bob Lanier, Dolph Schayes, Hakeem Olajuwon, Larry Nance, Karl Malone, Charles Barkley, Shaquille O’Neal, David Robinson. Mcdyess est le premier Nugget à aligner au moins ces chiffres.

Champion olympique à Sydney avec Team USA en 2000, All-Star en 2001, capable de scorer à foison et partir dans les airs pour gober des rebonds, on peut tout de même relever le meilleurs souvenirs dans la carrière d’Antonio Mcdyess malgré ces épisodes douloureux avec les blessures.

Les 46 points et 19 rebonds d’Antonio Mcdyess

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *