Alvin Robertson dans l’histoire avec un quadruple-double

Septième choix de la draft 1984, Alvin Robertson s’est sublimé avec le maillot des Spurs. Le gamin de l’Ohio, auteur de 13 triple-doubles en carrière est devenu le deuxième joueur à achever une rencontre de saison régulière avec un quadruple-double.

Le 18 février 1986, Alvin Robertson fait inscrire son nom dans les pages d’histoire de la NBA. Porteur du maillot des San Antonio Spurs, l’arrière trois fois meilleur intercepteur de la ligue, est devenu le deuxième joueur à finir un match avec un quadruple-double. Face aux Phoenix Suns, il s’est démultiplié des deux côtés du terrain. En 36 minutes de jeu, il aligne 20 points (8/17 aux tirs et 4/6 aux lancers-francs), 11 rebonds, 10 passes et 10 interceptions. Grâce à lui, San Antonio gagna 120-114, 30ème victoire en 56 matchs.

ALVIN ROBERTSON DERRIERE NATE THURMOND

Plus de 11 ans après Nate Thurmond, Alvin Robertson devient le deuxième joueur NBA à enregistrer un quadruple-double. Le 19 novembre 1986, il a failli encore plus écrire l’histoire en réitérant pareille performance. Face aux Lakers et ses géantes stars (Magic Johnson, Kareem-Abdul Jabbar, James Worthy), il compila 34 points, 10 rebonds, 10 passes et 7 interceptions lors de la défaite 117-108.

Presqu’un an plus tôt, c’est un de ses coéquipiers qui a flirté avec le quadruple-double. Johnny Moore a signé le 8 janvier 1985 face aux Warriors 26 points, 11 rebonds, 13 passes et 9 interceptions. Un autre Spur se distinguera avec un quadruple-double : David Robinson. L’Amiral le valide le 17 février 1994, lors d’un face-à-face San Antonio-Detroit : 34 points, 10 rebonds, 10 passes et 10 contres.

Le quadruple-double d’Alvin Robertson en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *