54 points après 2 prolongations, Gilbert Arenas illumina sa soirée dans la défense des Suns

Lors de la saison 2006-2007, Gilbert Arenas a flambé face à Phoenix dans un match ultra offensif dans l’Arizona. L’Agent Zéro a follement dégoûté les défenseurs des Suns grâce à son poignet bien chauffé.

5 jours après avoir planté 60 points aux Lakers, c’est 3 jours avant Noel que Gilbert Arenas a décidé d’écœurer une autre défense d’une franchise de la conférence Ouest. Cette fois-ci, les Phoenix Suns ont cédé face aux Washington Wizards le 22 décembre 2006. A l’US Airways Center, l’Agent Zéro a signé une autre performance grandiose : 54 points après deux prolongations. La franchise de D.C raflait un 14ème succès en 26 sorties : 144-139.

Arenas a été chauffé à bloc contre la franchise ensoleillée : 21/37 aux tirs dont 6/12 à 3-points et 6/6 aux lancers-francs plus 3 rebonds et 4 passes en 47 minutes. Dans le premier quart-temps, il en était à 6/11 aux tirs dont un beau 4/6 à 3-points. Il a été bien secondé par Caron Butler, auteur de 34 points et 10 rebonds.

“Quand vous êtes on fire, vous êtes on fire. Nous avons montré au monde entier que nous pouvons rivaliser avec ces bonnes équipes ici.” soulignait Arenas (nba.com)

“Il veut gagner”. Il veut montrer qu’il sera l’un des plus grands de tous les temps.” déclarait après la rencontre Eddie Jordan, coach des Washington Wizards. (nba.com)

Dans le camp de Phoenix, Steve Nash a fini avec 42 points et 14 passes. 3 autres joueurs du 5 majeur ont fini aussi avec un double-double : Boris Diaw (17 points, 11 rebonds + 6 passes), Amare Stoudemire (16 points, 11 rebonds), Shawn Marion (28 points, 13 rebonds).

GILBERT ARENAS : DEUXIEME MEILLEUR TOTAL DE POINTS FACE A PHOENIX

“The Hibachi” signait le deuxième meilleur total de points dans l’histoire face à Phoenix en saison régulière. Avant lui, Wilt Chamberlain, pour les Lakers, avait réussi à marquer 66 points en février 1969 lors de la première saison des Suns en NBA. Arenas passait devant alors Michael Jordan qui avait planté 53 points le 21 janvier 1989 face à Phoenix.

Gilbert Arenas réussit à inscrire un 3-point à 30,7 secondes de la fin de la prolongation pour donner 5 points d’avance aux Wiz : 139-134. Cette victoire des Wizards met fin à la série de 15 succès des Suns qui perdaient seulement leur septième match de la saison en 25 rencontres.

Arenas devenait le deuxième joueur de l’histoire de Washington à finir au moins deux matchs de saison régulière avec au moins 50 pions. Avant les exploits de l’ancien arrière de Golden State, Bernard King avait réussi pareille performance lors de la saison 1990-1991 à 34 ans.

Arenas a rejoint alors d’autres joueurs de cette franchise qui ont cartonné avec 50 points et plus en un match : Earl Monroe (en 1968), Phil Chenier (en 1972), Moses Malone (en 1982), Tracy Murray (en 1998) et Michael Jordan (en 2001).

Les 54 points de Gilbert Arenas en 2006 face à Phoenix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *