2008 NBA Finals : le 17ème titre des Celtics bien fantastiques

Le 17 juin 2008, les Boston Celtics décrochaient à nouveau le Graal. 22 ans après, la célèbre franchise à dominante verte et blanche a remporté son 17ème titre de champion NBA face à un rival historique, les Lakers de Los Angeles.

Menant 3-2 dans cette finale et après 5 matchs serrés, les Celtics ont écrabouillés les Lakers en gagnant de 39 points  ce match 6 à domicile: 131-92. Il y a pas eu photo dans cette sixième manche au TD Garden, l’antre de Boston. Grâce à cet écart de 39 points, ces Celtics ont dépassé un des plus gros écarts dans une manche de finale NBA. En 1965, les C’s avaient battu les Lakers de 33 points : 129-96.

Au coup de sifflet final, l’heure était donc à la fête après ce 108ème match de cette saison 2007-2008 disputés par la mythique franchise du Massachusetts. Le champagne pouvait couler sur les murs des vestiaires de Boston. La 17ème bannière pouvait alors être suspendu au TD Garden.

Les titulaires du 5 majeur ont laissé place aux remplaçants à 4:00 de la fin du quatrième quart-temps pour qu’ils puissent participer à la finale. Doc Rivers faisait une accolade aux joueurs majeurs de Boston : Paul Pierce, Kevin Garnett et Ray Allen.

Dans ce match 6, Boston a accéléré la cadence dans le deuxième quart-temps gagné 34-15. A la mi-temps, + 23 pour les hommes dirigés par Doc Rivers : 58-35. Les C’s ont maintenu le rythme et ont fait exploser la défense de L.A en leur marquant 42 points dans le dernier quart-temps.

CELTICS : PAUL PIERCE, ENFIN COURONNE

Paul Pierce qui avait connu toutes les galères depuis son arrivée à Boston en 1998, touchait enfin le trophée NBA 10 ans après ses premiers dribbles et shoots dans cette Grande Ligue nord-américaine. Auteur d’un double-double, 17 points et 10 rebonds et malgré une adresse en délicatesse (4/13 aux tirs dont 2/7 à 3-points) et une diminution à cause d’une blessure, Double P reçevait le titre de MVP des Finals. Le natif de Los Angeles termina ces finales en tournant à 21,8 points, 4,5 rebonds, 6,3 passes et 1,2 interception.

Après Bob Cousy, Bill Russell, Jojo White, John Havlicek, Dennis Johnson, Larry Bird, Kevin Mchale, Robert Parish, Paul Pierce inscrit son nom parmi les légendes bostoniennes à avoir remporter un championnat.

Renforcés par les arrivées de Kevin Garnett et Ray Allen pour lutter à la conquête du titre, cette victoire est une première pour ces deux joueurs expérimentés draftés respectivement en 1996 et 1995. Une bien longue attente, soit plus de 10 ans. KG, The Big Ticket, finit ce match 6 aussi avec un double-double : 26 points et 14 rebonds. Ray Allen, fidèle à sa réputation de shooteur n’a pas raté la cible aux tirs et conclut aussi avec 26 unités à 8/12 aux shoots dont un joli 7/9 à 3-points.

Jeune meneur de jeu, Rajon Rondo, 21 ans, a réalisé un match complet. Au four et au moulin, il a assuré avec 21 points, 7 rebonds, 8 passes et 6 interceptions.

Doc Rivers, aux commandes de cette belle équipe de Boston, soulevait aussi son premier titre NBA. Sam Cassell lui s’offrait un troisième titre avec le back-to-back avec les Rockets, le tout à 38 ans. PJ Brown, au même age, lui avait une première bague.

Tout au long de ces playoffs, ils ont énormément lutté pour en arriver à la victoire finale : vainqueur en 7 matchs contre Atlanta (premier tour) et Cleveland (demi-finale de conférence), et gagnant en 6 rencontres face à Détroit (finale de conférence). Les Celtics parachevaient une sublime saison 2007-2008 avec 66 victoires obtenues en 82 matchs de saison régulière.

Le match 6 Celtics-Lakers en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *