2005 NBA Finals : Robert Horry, le sniper libérateur des Spurs

Arrivé à San Antonio à l’été 2003, Robert Horry a donné une précieuse victoire aux Spurs lors de la cinquième manche des finales NBA 2005. Face à Détroit. “Rob” sauva les éperons en prolongation. 

Le 19 juin 2005, au Palace d’Auburn Hills, on assiste à une rencontre enfin bien serrée entre Spurs et Pistons. Les 4 premiers matchs de cette finale ont été deséquilibrés. A égalité 2-2 dans cette finale, un homme côte texan va clore les débats : Robert Horry. Une fois de plus, l’ailier sortit son arme offensif redoutable: le 3-point dans le money time.

Menés de deux points (95-93) à 9,4 secondes de la fin de la prolongation, les Spurs ont trouvé la faille dans la défense des Pistons en sortie de temps-mort. Robert Horry remettait le ballon en jeu à Manu Ginobili. Rasheed Wallace vient aider son coéquipier sur Ginobili qui subit une prise à deux. L’argentin trouvait Horry placé à 45 degrés derrière l’arc de cercle, totalement ouvert face au panier et Wallace a oublié de défendre sur le double champion NBA avec Houston.

ROBERT HORRY : UN CINQUIEME PANIER A 3-POINTS PRECIEUX

“Rob” ne se posa pas de question et prit le tir à 3-points à 5,8 secondes de la fin de la prolongation. Le ballon ricocha plusieurs fois dans l’arceau et transperça le filet. San Antonio repassa devant, +1 : 96-95. C’est absolument le même qu’il rentrait dans le quatrième quart-temps lorsqu’il égalise à 79-79 à 3:45 de la fin du match. Il inscrivait alors son cinquième panier longue distance en six tentatives.

Ce n’est pas pour rien qu’Horry a été rebaptisé “Big Shot Rob”, pour sa capacité à rentrer des paniers clutch.

A 1:43 pourtant de la fin de cette prolongation, Détroit comptait 4 points d’avance grâce à un panier de Rasheed Wallace : 95-91. Les Pistons étaient rester sans marquer pendant 1:43. Un temps qui a suffit pour Horry d’ajouter 5 points de plus qu’il fallait pour San Antonio. Ce 3-points et un dunk main gauche après avoir pénétré dans la défense de Détroit.

Auteur de 15 points, 6 rebonds et 9 passes, Manu Ginobili livrait son sentiment sur cette dernière action : “Le jeu était pour moi pour prendre le tir. Mais quand j’ai vu Rasheed (Wallace) venir sur moi, la première option dans ces moments était Robert. C’est un gagneur. Il a été beaucoup de fois dans cette situation. Tout sait ce qu’il fait”. (espn)

La dernière possession pour Détroit ne donna rien. Richard Hamilton (15 points) a manqué son tir. Victoire des Spurs qui reprenait l’avantage dans cette série : 3-2. Chez les Pistons, Chauncey Billups a sorti un match de fou avec 34 points, 5 rebonds et 7 passes.

ROBERT HORRY ASSURE DANS LE QUATRIEME QUART-TEMPS

Avant la prolongation, Horry s’était bien distingué dans le quatrième quart-temps en marquant 13 des 25 points des Spurs. Il a fait mal à la défense de Détroit en réussissant 3 paniers à 3-points. A 1:17 de la fin du quatrième quart-temps, il redonna l’avantage à San Antonio avec un panier à 3-points (88-87). Les deux équipes n’ont pu se départager après les 48 minutes de jeu réglementaires : 89-89.

Au terme de ce match, Robert Horry finit avec un total de 21 unités à 7/12 aux tirs dont 5/6 à 3-points, 7 rebonds et 2 passes en 32 minutes à 35 ans. Au match 4, A ses cotés, Tim Duncan a été précieux dans la raquette avec 26 points et 19 rebonds. Tony Parker a compilé 14 points, 2 rebonds et 3 passes.

Dans la suite de cette finale, San Antonio remportera son troisième titre NBA en battant Détroit en 7 manches (4-3), une troisième couronne dans l’histoire de la franchise texane. Dans le match 7, Horry aligne 15 points (2/4 à 3-points), et 5 rebonds.

Il remportera son sixième titre NBA en carrière, le premier avec San Antonio en 2005. Lors de ces finales contre les Pistons, Robert Horry tournera à 10,6 points, 4,8 rebonds, 2,1 passes en 28,6 minutes.

La performance de Robert Horry lors du Game 5 face à Détroit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *