1989 NBA Finals : Joe Dumars, ses 17 points de suite face aux Lakers

Joe Dumars a été le véritable fer de lance des Pistons lors du match 3 des Finales NBA en 1989. Face aux Lakers, il a fait du mal à la défense californienne avec ses 31 points et surtout son scoring dans le troisième quart-temps.

En bonne position suite à ses deux victoires à Détroit, les Pistons se déplaçaient le 11 juin 1989 à Los Angeles au forum d’Inglewood pour tenter d’accentuer son avance pour le match 3 de ces finales. La pression était forte sur les épaules des Lakers.

Les hommes de Pat Riley ont du vivre rapidement avec l’absence de Magic Johnson au bout de 5 minutes de jeu au moment où ses partenaires menaient d’une possession : 11-8.  Le meneur doit abandonner en raison d’une douleur aux ischio-jambier. Sans leur playmaker, les Lakers vont s’appuyer en attaque sur ses autres joueurs. Ainsi, James Worthy brille avec 26 points. Kareem Abdul-Jabbar impressionne avec ses 42 ans avec 26 points et 13 rebonds. En sortie de banc, Michael Cooper compile 13 et 15 points.

LE CONTRE DE JOE DUMARS

Mais Détroit tient bien tête à ces Lakers. Au cours du troisième quart-temps, Joe Dumars va prendre alors les commandes de l’attaque de Détroit en marquant 21 de ses 31 points. Sur ces 21 unités, “Joe D”en met 17 de suite. La main ultra chaude, en plus d’être bouillantissime aux shoots, il réalisera l’action défensive de ce match. Il contra un tir à 3-points de David Rivers à 8 secondes de la fin du match au moment où les Pistons menaient 113-110. Joe Dumars empêcha alors à Rivers et les Lakers d’égaliser et sauvera même le ballon des limites du terrain. Le ballon avait été rendu aux Lakers après que Dumars ait mis celui-ci en touche après un entre-deux. Il restait 9 secondes à jouer.

Détroit remporta ce match 114-110 et mena 3-0 dans ces finales. La tâche s’annonçait des plus difficiles pour L.A. Aucune équipe ayant perdu les 3 premiers matchs des finales NBA n’a réussi à gagner 4 fois de suite et soulever le trophée NBA. Joe Dumars finit avec uns superbe adresse dans cette partie : 12/21 aux tirs et 7/7 aux lancers-francs.

Au match 4, Détroit s’imposera à nouveau sur le parquet des Lakers à la faveur de sa victoire : 115-107. Avec Chuck Daly comme head coach, la franchise du Michigan deviendra championne NBA pour la première fois et aura pris ainsi sa revanche sur Los Angeles. Les Pistons s’étaient inclinés 4-3 en finale NBA 1988.

Joe Dumars est élu MVP des finals. Il tournera à 27,3 points, 1,8 rebond et 6 passes.

Joe Dumars, 17 points de suite dans le troisième quart-temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *