11 mai 1980 : le “up and under”de Julius Erving, un panier incroyable tout en lévitation

Le 11 mai 1980, Julius Erving signe un panier invraisemblable dans la raquette au cours du match 4 des finales NBA entre son équipe de Philadelphie face aux Lakers de Magic Johnson et Kareem Abdul-Jabbar : un Up and Under. Précisions.

C’est devant le public de Philadelphie au Spectrum, dans le quatrième quart-temps à 7:35 de la fin du game que cette action s’est déroulée devant les yeux de 18 276 spectateurs.

A droite du terrain, prenant le meilleur sur Mark Landsberger (joueur méconnu des Lakers), Dr.J prend la ligne de fond pour conclure et ajouter deux points de plus pour les Sixers en toute tranquillité. Sauf que Kareem Abdul-Jabbar vient en aide après que Landsberger ne réussisse à le contrer. Dans les airs, l’ailier à la coupe afro parvient à jumper. Il bloque le ballon dans sa main droite qu’il prend comme un pamplemousse. Julius Erving (tête sous le panneau et situé derrière le filet du panier), avec son bras long sous le panneau, cogne le ballon près du carré blanc contre la planche. Le ballon touche l’arceau et traverse le filet blanc.

Deux points de plus en faveur de Philadelphie qui accroissait son avance : + 7 (91-84). Sa façon de conclure son action dans la peinture avec ce genre de lay-up est difficile à imiter. Avec ce panier ahurissant, Erving marquait 2 de ses 10 derniers points dans ce match 4.

JULIUS ERVING EN LEVITATION

Aux Etats-Unis, cette action incroyable de Julius Erving sera renommée “Up and Under” ou “reverse lay-up” par le principal auteur de ce geste. Capable de fracasser les cercles en ABA et en NBA, “The Doctor” savait aussi jouer avec finesse, délicatessee, toucher et être en lévitation, ou en apesanteur comme chanterait un certain Calogero. Un panier en finale NBA de cette manière fait incontestablement des images mémorables de la Grande Ligue.

« J’ai décollé, je me suis élevé, et je me suis retrouvé en l’air… J’ai juste attendu le dernier moment, et de m’être retrouvé de l’autre côté de la raquette pour mettre un petit effet rétro sur la balle, expliquait Erving sur cette fameuse action au tout début des eighties.

Le meneur des Lakers et rookie Magic Johnson lui était ébahi par ce panier : J’étais là à essayer de remporter un titre, et je me retrouve la bouche grande ouverte. Il a vraiment fait ça ! Je me suis dit « Qu’est-ce qu’on doit faire ? Est-ce qu’on doit sortir le ballon ou bien lui demander de refaire ça ?. C’est toujours à ce jour le plus beau move que j’ai jamais vu dans un match de basket, le meilleur de tous les temps”. (TheUndefeated.com)

Outre ce panier d’Erving, Philadelphie recollait à 2 manches partout dans cette confrontation grâce à un succès 105 à 102. L’ailier finit avec 23 points, 5 rebonds et 3 passes.

Le “Up and Under” de Julius Erving en images

Une pensée sur “11 mai 1980 : le “up and under”de Julius Erving, un panier incroyable tout en lévitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *